Frederic Clerc-Renaud, sculpteur bronze

Sculpteur bronze certes, mais aussi artiste peintre et designer

retour site

Thursday, July 24, 2008

Galerie des menhirs

Hier, reçu des bronzes de ma fonderie.
Magnifiques patines, parfaitement conformes à ce que je souhaitais.
Côté peinture, un peu calme, malgré deux toiles en cours de travaux.
Retour à la sculpture.
En outre, projet de sculptures directement réalisées sur armature avec de la filasse de staffeur,des bandes plâtrée, et autres accessoires naturels et de récupération, pour faire des choses plus grandes, sans devoir passer par de fastidieuses opérations de moulage.

Un nouveau challenge en perspective.
A suivre bientôt j’espère.

Sinon, je connais un endroit sur la toile,au delà des colonnes de Buren, qui ressemble beaucoup au village d’Asterix, car c’est toujours les mêmes personnages qu’on y retrouve. Et en plus, avec les mêmes caractères que ceux dépeints dans la fameuse BD.

Abraracourcix, Agecanonix, Ordralfabetix, Assurancetourix, Panoramix, Obelix…Bonnemine, la femme du chef, Falbala, Zaza…Idefix….ils y sont tous sans exception.
On a eu pas mal de représentations des différents albums.

Le combat des chefs, Asterix et les Belges, les Helvètes, la grande traversée, la Traviata, la Zizanie ces jours ci, le grand Fossé aujourd’hui, et j’en passe.

Le bouclier Arverne? Oui. Egalement. Sauf que là les habitants ne se vendent pas du charbon les uns aux autres, mais des menhirs. C’est à celui qui fait le plus beau: Lisse, Rugueux, droit, courbé, en bon chêne, en marbre, en papier, en résine, même en polystyrène qui débille pas. Y a Vulcain par qui personne ne jure, qui tape sur son enclume pour l’amour des belle en os.
Le chef Abraracourcix auto fait, surfait, autant qu’auto satisfait, qui est devenu le chef du village par la puissance du verbe et qui pavoise à longueur de journée juché sur un bouclier, parti en cure à Nicae.
Bref çà se passait bien dans “le village des fous” comme disait le centurion Sacapus. Un petit air de fête, ou chacun aimait venir sous le chêne, tel un gland, pour déguster et se faire bourrer la gueule éventuellement, le tout accompagné d’un air composé par le barde. Mais un sanglier mal passé, un verre de cervoise tiède de trop, et çà n’a pas manqué: bagarre générale. Même les femmes s’y sont mises. Ceux qui sont partis en vacances vont se sentir vraiment seuls à l’intérieur des palissades, à leur retour.
Le ciel leur est il tombé sur la tête? Ils n’en savent rien. Ils ne savent même plus pourquoi ils se font le groin.
Faut le vivre pour le croire, car on ne peut résumer en quelques mots la variétés des pièces qu’on joue sur ce forum comme autant de pièce de théâtre. La vie.
Hilarant, tant les acteurs se prennent au sérieux, bourrés d’à priori et d’Idéfix !!!Quant à moi, avec le Moralelastix, je vais voir si je peux mettre la main sur le chaudron de Sesterces.
Avé ces arts ! mais je n’ai pas dit mon dernier mot par Toutatis

Share/Save/Bookmark

posted by admin at 14:10  

Powered by WordPress