Frederic Clerc-Renaud, sculpteur bronze

Sculpteur bronze certes, mais aussi artiste peintre et designer

retour site

Wednesday, January 27, 2010

Le meunier, son fils, et l’âne

Parfois, on me conseille de faire autre chose en sculpture.
Il y aurait trop de concurrence dans ce que je fais. Des supers bons.
Parfois on me conseille de faire autre chose que du lisse bien chiadé. Des choses plus émouvantes, plus artistiques.
Des sculptures qui tordent les tripes et arrachent des larmes.
Et bien désolé, je sais pas faire.
En fait, techniquement c’est parfaitement faisable. Mais ce serait demander de me travestir pour aller au bois.
Le brutus, stade auquel je pourrais m’arreter quand j’achève une ébauche pleine d’empreintes de doigts, ne me satisfait pas du tout pour le moment.
Pire, il me laisse un profond sentiment de travail bâclé, ce qui est le cas, et donc d’insatisfaction.
Si j’étais joailler, c’est comme si on venait me demander de travailler à la forge.
Donc, pas question de changer de cap.
On me dit de faire du brutus pour exploser les ventes. Et bien, je répète pour ceux qui ont égaré leur sonotone: “pas question”.
Mes sculptures seraient bourrées de fautes anatomiques ?
Et alors ? C’est peut-être justement le but de ne pas faire que du canon à huit têtes. De doter une pin up d’énormes paluches et d’une belle moustache.
Quoiqu’il en soit, malgré les embruns, les déferlantes, en slip Arena et chapeau de paille, je garde le cap de mon beau à moi.
Je sais qu’il y en a qui aiment.
Et je sais également qu’il est impossible de contenter tout le monde.
Dixit monsieur de La fontaine.

Share/Save/Bookmark

posted by admin at 17:48  

Powered by WordPress