Frederic Clerc-Renaud, sculpteur bronze

Sculpteur bronze certes, mais aussi artiste peintre et designer

retour site

Saturday, December 20, 2008

Soudure des bronzes d’art

Pour commencer, je dirais qu’il faut prendre soin de ne pas utiliser de bronze au plomb, ou qui en contienne moins de deux pour cent.
Ensuite, sur la question de savoir quel matériel utiliser, il faut un TIG: Tungsten Inert Gas.
Utiliser du gaz argon en sachant que le mélange argon Hélium est meilleur mais également bien plus onéreux.
Du courant alternatif ou du courant continu font tous aussi bien l’affaire, mais un poste simplement DC suffit tout en étant moins cher.Miser sur un poste Triphasé 400V et 250 A n’est pas idiot du tout quand on attaque des grosses pièces épaisses. Sinon le 220 en 160 A marche bien.
Des électrodes de 2.4 ,ou plus, selon la puissance.
Un casque de soudeur à obturation électronique.
Prévoir des brosses métalliques, une disqueuse, une meuleuse droite éventuellement, équipée de fraises.
Des baguettes de métal d’apport que l’on trouve notamment chez Castolin.
Des gants en cuir ne sont pas superflux ce qui évite les coups de soleil et surtout de se brûler, par mégarde, les doigts sur la baguette rougie.
Ainsi équipé, on peut attaquer et s’entrainer à amorcer de bons bains de fusion sur des joints préparés en “V” comme …Victoire ?
Noter qu’il serait possible aussi de souder à l’arc simple avec des baguettes Cu 114 de chez FSH Welding france à Chassieu.

“Electrode à enrobage basique pour le soudage des bronzes (cuivre étain 6-8%), des laitons et autres alliages similaires. Cette électrodes est particulièrement adaptée pour le soudage en courant alternatif mais aussi en continu + et -.
Egalement recommandé pour la réparation de pièces de fonderie en bronze., pour le placage du laiton et ses alliages.”

Allez bon courage !

Share/Save/Bookmark

posted by admin at 12:50  

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress