Frederic Clerc-Renaud, sculpteur bronze

Sculpteur bronze certes, mais aussi artiste peintre et designer

retour site

Wednesday, April 21, 2010

L’art, c’est comme on aime

J’en aurai bientôt une nouvelle à présenter. Pas trop grande. Une cinquantaine de centimètres.
Quand je crée quelque chose, je ne cherche jamais à raconter une histoire. Je laisse ce plaisir aux gens, de se raconter une histoire. Un peu comme les critiques d’art qui semblent toujours mieux savoir que l’artiste, ce qu’il a voulu exprimer.
Je suis sculpteur, mais uniquement lorsque je retravaille une réplique en plâtre d’un modelage. Sinon, je pense que je suis plus proche des shapers de planches à voile, ou des carrossiers de voiture dites “concept-car”. Je cherche la courbure idéale, je traque la ligne droite qui ne peut exister dans ce que je fais, je cherche la symétrie d’un visage, l’expression juste, un juste relâchement dans une posture. Je cherche une harmonie, je cherche la beauté, je cherche le sujet qui interpelle sans qu’on sache trop pourquoi.
On va me reprocher de faire du lisse, mais c’est ma signature. Je me délecte dans la recherche du “détail-qui-tue”. Je suis un perfectionniste ? C’est sans doute vrai en sculpture et cela me permet de voir le chemin parcouru et de m’apercevoir qu’il y a un contingent de sculptures qui n’auront pas l’honneur de devenir des bronzes. Triste ? Non ! Rassurant ? Oui. Pourquoi ? parce que je constate qu’on a jamais fini de s’améliorer, ou encore, qu’un artiste fournit un travail dont la qualité est en dent de scie. Qu’il s’agisse de l’aspect technique, ou d’un point de vue purement artistique. C’est pour cette raison qu’il me semble imperieux de laisser une sculpture s’affiner avant de décider de l’emmener en fonderie. Question de probité avec soi-même.

Share/Save/Bookmark

posted by admin at 9:19  

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress