Frederic Clerc-Renaud, sculpteur bronze

Sculpteur bronze certes, mais aussi artiste peintre et designer

retour site

Friday, February 15, 2008

Soudure bronze d’art au Tig

Aujourd’hui fut une journée importante.
Débuts au Tig sur du bronze.
J’ai lu pas mal de choses sur le sujet sur des forums de soudure, des conseils de Pros.
J’ai un Tig DC 160A portatif Rehman, des baguettes de bronze de 3.2, de l’argon.
Je me lance. Je suis les instructions: La pince au plus, la torche au moins, 18 litres
de débit d’argon au mano. électrode de 2.4 affutée en pointe, buse de 7 et 110 Ampères.
L’electrode de tungstène fond. Un fois, deux fois, trois fois.
Y des “pros” autour de moi. Ils se marrent: “Mais non, faut pas que ton électrode touche
le métal et surtout, ta torche, faut la mettre à la borne positive.”(C’est pas ce que dit le manuel.)
J’essaie. Bel arc, Nickel. Beau bain de fusion. Quelques pâtés quand même. Mais çà vient.
On me dit de rajeunir l’électrode. Un pro s’en charge sur la bande sans fin. Il le fait, dans le sens perpendiculaire et non pas, comme je l’ai lu, dans le sens longitudinal. Sceptique, je relance. Surprise, çà marche nickel. Aucune différence avec le type d’affutage préconisé. j’ai juste décapé les faces à souder, mais pas de gorge en “V”. çà pénètre bien dirait-on. Un poil de métal d’apport. Beaux cordons malgré quelques pâtés et trous de jeunesse rebouchés. A leur tour, ils essaient le Tig sur d’autres matériaux. “Excellent matériel” me disent-ils.
J’avais un doute, je suis rassuré sur son aptitude à servir la fonderie d’art.
Vivement la suite.
Reste à fignoler, à ciseler et patiner. Et encore des bronzes à assembler.

Share/Save/Bookmark

posted by admin at 22:43  

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress